L’abeille, la ruche et l’artiste

Un projet pour des ruches et des artistes

Bz-Art

“Les artistes sont divers, professionnels ou amateurs, peintres, plasticiens, graveurs, décorateurs, paysagistes. Le travail a été mené avec engouement. Les réalisations sont l’expression des voyages, des aventures, des rencontres, des passions de chacun. Avant que les artistes effectuent leur travail, nous avons discuté, échangé, visité des ruchers, ouvert des ruches, admiré la danse des abeilles.

Quelle vision avons-nous de ce petit animal toujours sauvage et insoumis ?

L’abeille nous émerveille, nous surprend, nous étonne … mais aujourd’hui elle est en danger. De nombreux facteurs la fragilisent.

Nous avons le devoir de la protéger.”

Texte et photos A-C Deblock

 

 

Caroline VALETTE


valette1Caroline Valette  est une plasticienne rémoise qui travaille souvent  en affinité avec le monde végétal.

A ciel ouvert, elle réalise régulièrement des installations éphémères  et des sculptures à partir des matériaux plus ou moins naturels qu’elle collecte, assemble et rassemble sur le lieu même de création :  un bois, un jardin, un parc …
Dans ces œuvres, les belles branches de chêne ou de châtaigner sont pour la poésie d’une meute de chiens-loups sculptés  mais, les objets de toutes sortes, les déchets  ramassés le long des chemins, harmonieusement organisés, racontent plutôt  l’insolence humaine.

Du coté de l’image, elle commence un « Herbier poétique » en 2008 qui lui permet de mettre en lumière la diversité et la beauté des plantes sauvages et cultivées.

Dans le cadre de la rénovation du quartier Orgeval mise en œuvre par le Foyer Rémois, Caroline Valette réalise   avec Les Zinzolines  et K.ty Houdry de grandes peintures murales inspirées par le graphisme  des végétaux conjugué aux rythmes colorés du paysage urbain environnant.

Après avoir participé à l’enrichissement de  l’habitat humain et pour suivre un cycle personnel de création, cette mangeuse de miel, veilleuse en alerte de la flore sauvage et  intermittente de la Fileuse de Reims se mobilise pour cette emblématique maison des abeilles. Avec cette ruche, les couleurs sont pour la poésie d’un essaim qui fertilise la terre, mais l’objet travaillé  est un engagement qui s’inquiète de l’insolence humaine.

Caroline Valette is a visual artist who has a contract with  «  La Fileuse »  in Reims  and who works particularly with and for the nature that lives and grows around her. This artist creates ephemeral  installations and sculptures using whatever she finds and collects during her countryside walks. She puts together and organises the shapes, the textures and the colours to create works ranging from a montage of litter and other objects found in nature to a pack of wolfhounds composed exclusively of branches and  sisal twine.

In addition to  the creation of a poetic herb garden in 2008  she  recently  produced with the organisation « Les Zinzolines »  two large murals on the theme of botanics and the garden which have been on display since September 2014 in the Orgeval neighbourhood of Reims.

For this project  this honey-lover and  watchful guardian of wildlife uses a paint composed of milk, natural pigments and wax to portray the colours and and flowers of this emblematic house for bees. Texte André-Claude Deblock.

Heureuse de revoir ma ruche en 2019 au service des abeilles…

Merci André-Claude