Au Parc de Champagne à Reims.

Au fil des années, J’ai réalisé avec un plaisir infini plusieurs créations dans le Parc de Champagne à Reims, où je venais déjà avec ma grand-mère le mercredi, quand j’étais enfant.

“Box Tree Hut”

est une cabane de 15 m2 composée d’un buis central vivant et d’assemblages de bois et de lianes collectés dans le Parc de mars à juin 2016. C’est la dernière création en date, dans le cadre de l’exposition “Drôle de cabanes” organisée par le Parc et la Ville de Reims. Cette création n’est plus visible depuis 2019.

.

Suzanne aux yeux Noirs 2006

“Les épouvantables”. Exposition collective d’épouvantails dans le Parc.
Les artistes participants :Jean Bigot, Les Bidules, Dominick BoisjeolChristophe DaleckiDo DelaunayMiri Felix, Gladys Hulot, Raffa L, Sylvain Lecrivain, Ambroise MonodAngelo Pagavino, Martine Picquet, Noé NoviantYves Roulleau, Yu Shan, Peng Shu, Yammei Sun, Benoit Sokal, Marijo Solivellas, Clarisse Tranchard, Les jardiniers de la Ville de Reims.
Suzanne aux yeux noirs est une sculpture végétale réalisée à partir des bois et branchages (buis, marronnier,érable, platane, noisetier, chêne, mélèze, sapin…) collectés sur le parc. Liens de lin et de sisal. Plantation de Thunbergia alata, les Suzanne aux yeux noirs.

“Suzanne est une gardienne. Faites de petits bouts d’ici et d’ailleurs… De ses longs bras, elle écoute le vent et le murmure des feuilles. C’est l’Ancienne des jours qui protège. Elle est là… Elle attend que ses yeux noirs reviennent…”

Photos JJ et VV Valette

.

Un arbre sur la piste

Performance installation Land-Art sur 48 heure pour la journée de l’arbre, octobre 2005, Parc de Champagne, Reims

Ce travail a été réalisé in situ, il a commencé par une observation attentive des lieux, suivent ensuite les croquis, qui ont pris la forme de mini-compositions conçues avec des matériaux de récupération, avant le ramassage dans le parc pour l’installation finale.

“Dans ce grand parc j’ai cherché pendant plusieurs mois, et puis… j’ai trouvé .
Trouvé le temps qui passe, les arbres qui parlent, les oiseaux qui donnent leurs plumes. J’ai vu les écureuils tranquilles et les gendarmes en colonies. Puis j’ai choisi un lieu où me poser pour étaler mon idée de l’arbre.
J’ai ramassé avec la brouette des sables, des bois et des fleurs. J’ai même adopté un petit lierre pas encore centenaire…
J’ai aussi gardé les plumes et les bouteilles vides d’un soir de fête.
J’ai pris le temps pour un hommage à tous les arbres d’ici.”

Crédit photo : de ballon : Frédéric Canon, Pascal Stritt, VV et JJ Valette

[codepeople-post-map]