Écoute le vent dans la pampa

Où poussent nos rêves ?

Écoute le vent dans la pampa 2013, quartier “Les Aquarelles” Bétheny, Marne
Le Foyer Rémois et l’association de la Maison de l’Enfance

« Écoute, le vent dans la Pampa »

Hampes métalliques où dansent une multitude de petits éléments transparents et colorés qui se reflètent sur l’environnement proche. Ces formes végétales accompagnent avec légèreté le mouvement naturel des graminées qui sont les hôtes de cette sculpture.
Pour cette installation en mouvement, je me suis inspirée du fait que Maria Helena Viera Da Silva a réalisé en 1966,  une partie des vitraux de l’église Saint Jacques à Reims. J’ai  utilisé le métal et la matière transparente dont les couleurs sont comme une résonance aux façades des architectures voisines, Ce sont les clochettes de fleurs poétiques qui accueillent  les insectes pour disperser et faire prospérer la végétation. La première floraison à été superbe et tous ces  insectes là, sont partis… Reste les souvenirs et le chant des herbes de la Pampa.

Maria Helena Viera Da Silva, née en 1908 à Lisbonne, épouse l’artiste Arpad Szenes en 1930 ; elle décède en 1992 à Paris. Son style pictural propose un espace qui combine réseaux et mosaïques dans des perspectives fuyantes. Elle est considérée comme l’un des chefs de file du mouvement esthétique du paysagisme abstrait. Elle travaille la peinture, la gravure, la tapisserie, la céramique et réalise une partie des vitraux de l’église Saint Jacques de Reims entre 1966 et 1968.
« (…) L’œuvre de Vieira da Silva surgit et l’aiguillon d’une douce force obstinée, inspirée, replace ce qu’il faut bien nommer l’art, dans le monde solidaire de la terre qui coule et de l’homme qui s’en effraie. Vieira da Silva tient serré(e?) dans sa main, parmi tant de mains ballantes, sans lacis, sans besoin, sans fermeté, quelque chose qui est à la fois lumière d’un sol et promesse d’une graine » René Char